mercredi 31 août 2016

Pré-...



Quel ravissement de commencer cette nouvelle année placée sous le signe de la - que dis-je ? - DES réformes du collège. 

Tellement bien pensées là-haut.

Tellement bien "Demmerden sie sich!" en bas.

Alors on dit merci qui ?

En attendant si vous trouvez que les profs se plaignent tout le temps, je vous invite à réfléchir sur cette simple question : Comment mettre en œuvre une Aide Personnalisée en classe entière, c'est-à-dire 28 à 30 élèves ?

N'hésitez à me laisser vos suggestions !

Et puis si vous enviez les enseignants, c'est le moment de venir nous rejoindre ! L'EN recrute n'importe qui, n'importe comment et vous aurez même le droit de faire n'importe quoi.

 Si, si.

6 commentaires:

J T 94 a dit…

A 73 ans je songe à me reconvertir , pourquoi pas l'EN n'importe qui n'importe quoi c'est tout moi , allez à bientôt les profs !!!

chantal a dit…

bien dit ! pour moi demain sera mon 1er jour "à la retraite". Je n'oublie ni les élèves, ni les collègues ....... Bonne année scolaire !

Anonyme a dit…

Coucou,
Pour ma part, je ne souhaite pas devenir prof. J'admire ceux qui le sont d'ailleurs, et j'ai une totale confiance en ceux qui accueilleront ma fille demain pour son entrée en 6ème. Comme dans tous domaine il y a ceux qui y croit encore et ceux qui viennent parce qu'il faut. Chacun sont métier, moi je suis éducatrice spécialisée et je n'apprécie guère non plus les commentaires que je peux entendre parfois concernant nos façons de travailler . Par contre ce que je trouve regrettable, c'est qu'il a deux mois entiers pour se manifester et que c'est les premiers jours ou premières semaines de reprise que certains vont encore être pris en otage.
Cela dit je passais comme toujours sur votre blog pour me divertir alors pas trop de sérieux pour ma part quand je surfe sur la toile, mais merci pour vos billets toujours bien sympathiques.

La Nouille a dit…

Merci Chantal et bonne retraite !
Et je veux bien te croire, ce n'est certainement pas un métier que l'on oublie vite.

La Nouille a dit…

Viens JT94, on t'attend !!!
:)

La Nouille a dit…

Merci 'Anonyme'
Pour ma part, j'ai toute confiance dans les enseignants qui travaillent avec mes enfants. Une très grande majorité des enseignants aime son métier et donne beaucoup. Nous sommes des professionnels, nous avons été formés. Mais les réformes sont tout comme les modes : changeantes. Le défaut de celle-là c'est qu'elle n'a qu'un but : économiser. Bien naïf celui qui y voit une valeur ajoutée pour les enfants. Où sont les fondamentaux ? Où est la culture ? Où est l'ambition ?
Ce qui me fait peur c'est la multiplication des recrutements "bouche-trou": des gens souvent plein de bonne volonté mais qui n'ont jamais enseigné, n'ont aucune formation et se rendent bien vite compte que les vacances ne leur suffiront pas pour prévoir leurs cours !
Quant aux grèves, si elles ne gênaient personne, à quoi serviraient-elles ? Et je trouve le terme "prise d'otages" pour en parler inadéquat et démesuré d'ailleurs.
Au plaisir de vous relire !